Boquete, au coeur des montagnes du Panama

Si tu cherches à fuir la chaleur étouffante du Panama et faire un break nature pour te reposer de Bocas Del Toro, Boquete est alors fait pour toi ! À l’ouest du Panama dans la province de Chiriquí, niché dans une vallée eu coeur des montagnes, ce village de 6000 habitants dont un nombre important d’expatriés Américains offre un choix varié d’activités: visite de plantations de café, rafting, trek sur le volcan Barú…


VISITE D’UNE PLANTATION DE CAFE 

La qualité d’un café réside dans une combinaison de trois facteurs: richesse du sol, température et humidité. De par son sol volcanique et une température constante de 25 degrés tout au long de l’année, Boquete est réputé pour produire un café d’exception. Voilà une bonne occasion de visiter une plantation et de déguster un bon café digne de ce nom à la fin. La visite a coûté 25$ et dure 2 heures en passant par une agence située à l’auberge Mamallena. De ce que j’ai entendu par divers voyageurs, ce genre de visites est nettement plus abordable en Colombie si jamais vous poursuivez par ce pays après le Panama.

DSC_0768

ASCENCION DU VOLCAN BARU

A proximité de Boquete se trouve le volcan Barú, plus haut sommet du pays (3600m). Il est possible de faire l’ascension pour admirer le lever de soleil au matin et d’apercevoir le Pacifique et la mer des Caraïbes une fois en haut. Avant toute chose, l’ascension est très éprouvante, spécialement pour les gens qui n’ont pas l’habitude de faire des randonnées. Il faut compter 5/6h de montée. Le trail long de 13km démarre à 1800m d’altitude pour finir à 3500m ce qui fait un dénivelé plutôt important.

Il y a deux moments propices pour grimper. Beaucoup de personnes décident de prendre un bus le soir et de démarrer le trek à 23h pour arriver à 5h du matin, soit quelques dizaines de minutes avant le lever de soleil. J’ai fait l’autre option avec trois autres personnes de mon auberge de jeunesse qui est  celle de monter dans l’après-midi et de dormir dans une tente au sommet pour le coucher du soleil. Pour cela, j’ai pris un sac à dos avec 5L d’eau, de la nourriture, des affaires chaudes car il fait très froid au sommet (0 degrés environ) et j’ai loué une tente et un sac de couchage à l’auberge de jeunesse où j’étais. Une fois arrivé au sommet vers 19h après 5h de montée, nous avons installé la tente, mangé puis avons été rapidement gagnés par le sommeil. Nous nous sommes réveillés vers 5h du matin. En sortant de la tente, voir la voie lactée et les milliers d’étoiles illuminant la nuit sombre fut la première récompense. Puis vers 5h30 du matin apparurent les couleurs incandescentes annonciatrices du lever de soleil. Puis soudain, le soleil apparut éclairant en une fraction de secondes la mer de nuage au-dessus de laquelle nous nous trouvions. Un instant magique que tu savoures après en avoir bavé pour monter en haut de volcan…

La descente n’en est pas moins pénible surtout pour mes pauvres petits genoux. Comptez à peu près 4h pour revenir au début du chemin. De là, j’ai demandé au gardien à l’entrée du parc national d’appeler un taxi pour rentrer à Boquete. Il faut comptez environ 12$ pour aller de Boquete au trail du volcan.

Il existe aussi des 4×4 qui acheminent les touristes au sommet du volcan. Je ne connais pas le prix mais c’est une option à envisager si vous ne vous voyez par faire de la randonnée. Malgré la difficulté, je garde un souvenir inoubliable de ce trek au Barú.

SE BAIGNER DANS LES CASCADES

Je ne pouvais pas quitter Boquete sans aller voir une cascade. Depuis le centre-ville j’ai pris un « collectivos » pour 2,5$ qui m’a emmené à l’entrée du sentier des cascades. Il existe deux randonnées: une qui dure 1h30 aller pour voir 3 cascades et une autre de 30 minutes aller mais qui permet de voir « la  másfalta« (la plus grande). Au lendemain du trek au Barú, l’idée de faire une randonnée de 3 heures pour voir trois cascades m’enchantait moyennement… J’ai donc décidé de voir la plus grande et je n’ai pas été déçu. Il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée de 5$ et signer un registre auprès d’un agriculteur habitant une maison à l’entrée du chemin avant de pouvoir s’engager sur le sentier. Au bout de 20 minutes de marche, on entend un  bruit d’écoulement d’eau. Nous sommes dans la bonne direction. Et là merveille ! Une cascade (Cascada El Tatica) d’une vingtaine de mètres de haut perdue au milieu de la jungle déversant une quantité d’eau phénoménale. Bon ce n’est pas les chutes du Niagara ou d’Iguazu, mais  quand tu as la cascade pour toi tout seul, tu apprécies quand même ! L’eau est glacée, il faudra être courageux pour faire trempette.

DSC_0917


MES INFOS PRATIQUES

Comment s’y rendre depuis Panama city ?

Deux options: soit prendre l’avion jusqu’à David puis 1h de bus pour rallier Boquete. Ou bien prendre le bus. Pour ma part j’ai fait le trajet inverse de nuit. J’ai pris un bus de nuit à David où j’ai acheté le billet le soir à 22h soit 45 minutes du départ et il y avait encore des places. Il est pas possible de réserver un billet depuis Boquete. Le trajet dura 7h et m’aura coûté 18$.

Comment s’y rendre depuis Bocas del Toro ?

Depuis Almirante, prenez un « collectivos » (mini-bus) jusqu’à David: 8,5$ / 3h30 de trajet. Arrivé au terminal, il faudra prendre un autre bus jusqu’à Boquete: 1,75$/1h de trajet. Les directions sont bien indiquées au terminal. Il est déconseillé pour un touriste de s’aventurer à pied hors du terminal. 

Il est aussi possible de réserver des navettes privées pour 30$ qui vous emmènent directement d’Almirante à Boquete. C’est un peu plus rapide mais la demi-heure gagnée ne vaut pas les 20$ en plus par rapport au combiné bus+ »collectivos » . Je préfère me faire un bon resto à Boquete à ce prix là…

Hébergement

Il y a très peu d’auberges de jeunesse à Boquete. J’ai dormi deux nuits à l’auberge de jeunesse Mamallena. L’auberge parait plutôt « vieillote » mais reste confortable, le personnel est sympathique et il est facile de faire des rencontres. Comptez 14$ la nuit en dortoir avec petit déjeuner compris (Pancakes ± Café).  Il est possible de louer du matériel de randonnée, de laver son linge et de réserver des tours ou des navettes car il  y un office de tourisme au sein de l’auberge.

Mes bonnes adresses 

  • Big Daddy’s grill, restaurant faisant de très bons burgers et tacos. Croyez moi vous aurez envie de faire un reps copieux après l’ascension du Volcan Barú et ce lieu est parfait pour ça !
  • Boquete Brewing Company, un bar qui brasse ses bières artisanales.

MA CONCLUSION

En planifiant mon voyage, je n’avais pas prévu de passer quelques jours à Boquete. Ca aurait été une grosse erreur que de ne pas y aller. J’ai vu un aspect très différent du Panama loin des gratte-ciels de la capitale. La population locale est encore habillée de tenues traditionnelles indiennes. Les paysages sont magnifiques entre montagnes, forêts humides, volcan et cascades. Le hasard des rencontres à Bocas del Toro aura fait que j’y suis allé. Ce que j’ai appris de tout ça, c’est qu’il ne faut pas tout planifier à l’avance dans un long séjour et se laissez de la flexibilité pour pouvoir découvrir des lieux sur recommandations de voyageurs rencontrés en chemin !

Merci d’avoir lu mon article et n’hésite pas à laissez un commentaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s